"Pendant que la marée monte et que chacun refait ses comptes j'emmène au creux de mon ombre des poussières de toi... Le vent l'emportera..."